Brésil : L'IBB signe une déclaration SST couvrant 2 530 travailleurs de Faber-Castell

L'IBB et ses affiliés, à savoir le syndicat des travailleurs des industries chimiques de São Carlos, le syndicat de la construction de Prata et le syndicat des travailleurs des industries chimiques de Manaus, ont signé une nouvelle déclaration conjointe sur la sécurité et la santé au travail avec la multinationale Faber-Castell au Brésil. La déclaration couvre 2 530 travailleurs dans les villes de Manaus, São Carlos et Prata.


Une cérémonie de signature a eu lieu au siège de la fédération affiliée à l'IBB, FEQUIMFAR, à São Paulo. Parmi les personnes présentes figuraient Nilton Freitas, représentant régional de l'IBB pour l'Amérique latine et les Caraïbes, Flávio José de Barros Moraes, secrétaire général du syndicat des travailleurs des industries chimiques de São Carlos, João Francisco F. Andrade, représentant du syndicat de la construction de Prata, José Rodrigues de Lima, secrétaire général du syndicat des travailleurs des industries chimiques de Manaus, Sérgio Luiz Leite, secrétaire général de FEQUIMFAR et Miguel Francisco Feres, directeur des ressources humaines et des relations syndicales de Faber-Castell Brésil.


"La déclaration signée fait partie de l'Alliance mondiale de l'IBB pour des lieux de travail sûrs et sains, une campagne internationale visant à pousser l'OIT à reconnaître la SST comme un droit fondamental des travailleurs. Elle fait également partie d'un plus grand plaidoyer dans la région dans le cadre de l'agenda 2030 de l'ONU", a déclaré Freitas.  


"Nous félicitons la direction de l'entreprise Faber-Castell au Brésil, en particulier le président Marcelo Tabacchi et Miguel Feres, pour avoir signé cette déclaration avec les syndicats qui représentent réellement les travailleurs de l'entreprise au Brésil", a-t-il ajouté.