Les syndicalistes brésiliens dénoncent l'attaque de Bolsonaro contre les droits des travailleurs en matière de SST

Les syndicalistes brésiliens ont dénoncé les attaques du président brésilien Jair Bolsonaro contre le droit des travailleurs à des lieux de travail sains et sûrs lors de la formation des Brigades SST de l'IBB qui s'est tenue à São Paulo du 27 au 29 octobre dernier.  


Les dirigeants syndicaux ont déploré les dangers de la tentative du gouvernement de modifier les " normes réglementaires " (NR en portugais) dans le cadre de son " programme de modernisation", le même schéma qui, selon eux, a permis l'adoption d'une mesure anti-travailleur sur la sous-traitance, la réforme du travail et la sécurité sociale.


Ils ont déclaré que l'absence de dialogue participatif sur la révision des NR affaiblit davantage les institutions de justice du travail et le cadre juridique du Brésil, ce qui, selon eux, pourrait aggraver les problèmes de SST du pays.


Au cours de la même réunion, les dirigeants syndicaux ont également discuté d'autres questions liées à la SST, telles que la révolution industrielle 4.0, la crise climatique et le défi de reconnaître le COVID-19 comme une maladie professionnelle.  


Cette activité s'inscrit dans le cadre des formations en matière de santé et de sécurité organisées par le syndicat mondial en Amérique latine et dans les Caraïbes dans le cadre de la formation en ligne des Brigades mondiales de SST de l'IBB.