Inde: les affiliés de l'IBB se félicitent du projet de loi sur la migration, 2019, visant à promouvoir une migration sûre, ordonnée et régulière

05 February 2019 18:13


À l'échelle mondiale, l'Inde est l'un des principaux pays d'origine, en particulier pour les travailleurs semi-qualifiés et non qualifiés qui ont besoin de protection à différents niveaux du processus de migration. Pour protéger ces travailleurs, les affiliés de l’IBB en Inde, les organisations de la société civile (OSC) et d’autres parties prenantes demandent depuis longtemps à promulguer le projet de loi sur la gestion de l’émigration et à remplacer la loi de 1983 sur l’émigration (modifiée en 1987, 1989, 1996 et 1999). 2002) qui ne correspondait pas aux nouvelles réalités mondiales de la migration.

En janvier, le ministère indien des Affaires extérieures a finalement présenté le projet de loi sur l'émigration 2019, qui vise à améliorer le mécanisme de réglementation régissant les migrations internationales et à harmoniser le cadre législatif avec les conventions internationales pertinentes.

L'un des éléments clés de la nouvelle loi est la création d'une autorité de gestion de l'émigration (EMA) au niveau central chargée de veiller au bien-être et à la protection des émigrants. Les affiliés de l'IBB en Inde accueillent favorablement le projet de loi et ont soumis leurs commentaires et suggestions au ministère des Affaires extérieures sur la base de leur expérience du terrain, notamment en ce qui concerne les migrants sortants et rapatriés. Les commentaires incluent la définition de «l’exploitation » de manière à inclure également la maltraitance verbale et psychologique, l’inclusion des syndicats et des OSC dans le nouveau mécanisme de gouvernance aux niveaux central et national, la mise en place de centres d’assistance dans tous les districts à forte migration, rôle et responsabilité des ambassades et des consulats indiens, du fonds de protection sociale des migrants et des droits de vote des travailleurs migrants.